Pour Bostoen, outre les maisons passives et les quartiers verts, le cohousing consiste en une étape supplémentaire dans la recherche de type d’habitation performante. Le cohousing renverse entièrement l’ordre du développement de projet. En effet, selon ce concept, il n’existe pas encore de permis de bâtir, uniquement un plan conceptuel. Le premier pas consiste en la recherche des habitants. Une fois trouvés, ceux-ci reçoivent la chance de rêver, planifier et construire leur propre quartier.

Qu’est-ce que le cohousing?

Le cohousing essaie de combiner les avantages des habitations en propriété privée avec le partage des équipements communs et créer ainsi un plus grand sentiment de communauté.

Les projets de cohousing se composent de 8 à 34 maisons privées équipées avec jardin privé et, de plus, un jardin communautaire et un bâtiment central commun. Les habitants conçoivent eux-mêmes le projet en fonction de leurs besoins et souhaits. Quelques exemples de fonctions partagées du bâtiment central sont: une cuisine avec vaste salle à manger, un lavoir, une salle de jeux, un espace de coworking, une salle de musique, des chambres, ce que vous voulez! Le cohousing n’est donc pas synonyme de cohabitation dans une même maison.

Un projet de cohousing tente de rétablir le sentiment de voisinage d’un village traditionnel. L’architecture offre une chance accrue d’interaction avec les voisins. Les maisons sont, en effet, regroupées le long d’un sentier ou d’une plaine de jeux. Les voitures se garent en bordure, ce qui crée plus d’espace sans voiture et d’espace vert. Dans un projet de cohousing, les voisins se connaissent et il y règne une convivialité sociale.

En outre, le cohousing répond à des problèmes urbanistiques en Flandre: utilisation plus intelligente de l’espace, quartiers tranquilles, vastes espaces de jeux pour les enfants, constructions plus compactes, attention accrue de l’environnement et de la gestion des eaux.

A qui s’adresse le cohousing?

Tout le monde peut faire du cohousing. Le groupe d’habitants idéal se compose de célibataires, couples, familles avec enfants et personnes âgées afin d’alterner les privilèges et les fardeaux. Les personnes retraitées se proposeront peut-être pour garder les enfants alors que les plus jeunes pourront se proposer pour prendre en charge des activités plus lourdes.

En outre, le cohousing est tout simplement plus malin. En effet, les nombreux appareils que vous n’utilisez pas au quotidien (chambres d’amis, tondeuses, balançoires, tentes, vélos enfants, votre voiture,…) peuvent peut-être être prêtés entre voisins? Tout le monde en sortira gagnant.

En coopération avec Cohousing Projects.

 

Contactez-nous pour plus d'info

* obligatoire