Katrien: ‘En 2012, nous avons déménagé du centre-ville vers Ostende. Au début, nous ne pensions pas à une nouvelle construction. Mais les maisons existantes restaurées semblaient impayables’.

Glenn: ‘A notre grand étonnement, cette maison passive correspondait à notre budget. Les fondations étaient terminées et nous pouvions choisir les finitions. Plutôt qu’une deuxième salle de bains, nous avons opté pour un grand dressing.’

Katrien: ‘Il faisait toujours froid dans notre appartement. Nous profitons à présent de triple vitrage, de chauffage par le sol, de beaucoup de lumière et d’espace. Un véritable rêve.’

Glenn: ‘La situation est idéale. Nous ne sommes pas isolés dans les polders mais profitons d’une zone calme. Nous sommes à deux minutes à vélo de la mer et à dix minutes du centre d’Ostende. Beau va à l’école tout près d’ici. Elle peut ensuite se rendre à la maison des jeunes et au centre de sport, très proches tous les deux. Que demander de plus?